Cela fait depuis 1922 que l'on travaille la brique à Ploegsteert. Rémi De Bruyn y voit du potentiel et achète un certain nombre d'actions. L'entreprise devient rapidement propriété de la famille De Bruyn, qui, au fil des années et des générations, en a fait un groupe solide et stable.


De la Briqueterie du Progrès au Groupe Ploegsteert, on vous raconte tout !

1922

Première activité autour de la brique à Ploegsteert.

 

1927

Rémi De Bruyn reprend une ferme et une briqueterie et appelle sa petite entreprise rurale «Briqueteries du Progrès».

 

1932-1933

Production de briques de parement en petits formats. Les briques sont livrées dans tout le pays via le chemin de fer, dont 1 voie est réservée aux briqueteries.

 

1941

Les briqueteries portent le nom de Briqueteries Mécaniques de Ploegsteert.

 

9 septembre 1943

Des avions anglais larguent par erreur leur chargement de bombes au-dessus de la gare du Touquet et du site des briqueteries. 18 civils sont tués, dont plusieurs employés surpris au travail.
Les briqueteries ne cesseront jamais complètement de produire pendant la Seconde Guerre mondiale, mais ce sera un travail saisonnier.

 

Fin des années '40

Après l'occupation allemande, la production a évolué assez rapidement de la «pierre paysanne ordinaire» au «bloc de treillis» plus volumineux. Ce bloc augmente l'efficacité du compteur et a également une résistance à la pression plus élevée et de meilleures valeurs d'isolation.

 

Début des années '50

Achat d'une licence sur un produit suisse révolutionnaire basé sur la technique de la pré-tension. Nos planchers Stalton sont nés. Cela passe également par la création du bureau d'études.

Les premiers blocs de treillis sont également réalisés pendant cette période, avec les perforations en forme de losange qui leur sont si caractéristiques. C'est ainsi qu'est né notre emblématique Thermobloc.

 

Janvier 1964

Après la mort subite de Rémi De Bruyn, son fils Joseph prend les commandes. Une période d'industrialisation plus poussée a commencé avec la construction de grands halls d'usines automatisés.

 

1976

Les Briqueteries décident d'utiliser les terres excavées comme une zone marécageuse. L'asbl "Réserve naturelle et ornithologique de Ploegsteert" voit le jour.

Aujourd'hui, la réserve naturelle s'étend sur environ 100 ha et abrite 220 espèces d'oiseaux différentes. En créant différents biotopes, nous créons la plus grande biodiversité possible, qui est également la base de la philosophie de développement durable de l'entreprise.

 

Début des années '80

Années de crise dans le secteur de la construction. 2 unités de production sont arrêtées et la production des autres unités ralentit. Une diversification est recherchée et trouvée : une partie du personnel se reconvertit pour devenir mécanicien ou électricien, et le service de maintenance existant s'agrandit pour pouvoir travailler pour des tiers.

Philip De Bruyn, fils de Joseph, dirigera ce nouveau département. Sous son impulsion, le département " construction de machines" devient indépendant en 1986. La société Ceratec est née.

 

1991

Du fait de la diversification continue des activités de Ceratec et de l'essor de l'électronique et de l'informatique, la division "électrotechnique" gagne en importance. En 1991, Ceratec electrotechnics voit le jour.

 

1998

L'unité de production de Barry est opérationnelle. Début de la production de briques de parement extrudées.

 

2001

Les panneaux Stalton, petit frère préfabriqué des sols Stalton, arrivent sur le marché.

 

2012

Ploegsteert développe le Lambdabloc, un bloc isolé pour résoudre les nœuds de construction sans compromettre la stabilité.

 

2013

Ploegsteert investit dans une usine entièrement automatique pour la construction de murs de maçonnerie préfabriqués en céramique.

 

2016

Ploegsteert met le Staltolight sur le marché. Le plancher porteur le plus léger du marché.

 

2019

Acquisition d'une unité de production de murs creux en béton à Zonnebeke. Les murs préfabriqués en céramique et la production de murs creux sont commercialisés conjointement sous le nom de Prefaxis.

 

2020

Reprise d'une unité de production d'hourdis en béton armé à Anzegem. Douterloigne sera la marque qui vendra à la fois des hourdis, des solutions de plancher en béton précontraint ainsi que des prédalles.

En 2020, le Groupe Ploegsteert englobe 3 sociétés : Les Briqueteries de Ploegsteert, Prefaxis et Douterloigne béton. Chacune d'entre-elles fonctionne comme une entité indépendante avec ses propres points de contact et une connaissance spécifique des produits.

Le groupe familial emploie 230 personnes sur 4 sites de production en Belgique. Nos produits sont principalement distribués sur le marché belge, français, néerlandais et au Royaume-Uni.

Besoin d'un conseil sur mesure ?

Nos collaborateurs se feront un plaisir de vous aider !

Contact